Comment les nouvelles technologies changent la vie politique en France

Apparemment, les progrès de la technologie moderne n’épargnent aucun domaine. Les maisons, les entreprises et maintenant les gouvernements sont en proie à cette invention de l’Homme. Certes, la technologie est un atout extrêmement utile pour la bonne gouvernance d’un pays. Mais est-elle toujours utilisée à des fins bienheureuses en politique ?

L’implication des nouvelles technologies dans la vie politique, qu’en est-il de la France ?

Dans l’hexagone, 74 % des Français utilisent internet quotidiennement dont 65 % par le biais d’un smartphone. Étant donné que les sites les plus visités sont les réseaux sociaux et les plateformes d’échanges, ce qui constitue une audience importante. Ceci est perceptible lors de l’élection présidentielle précédente. En effet, quelques candidats ont eu recours à cet outil pour mener leur campagne électorale. Cette initiative est remarquable parce que pour se faire élire, il faut un maximum de gens à convaincre, et le web est un énorme support de communication.

Une réforme numérique à envisager, une question qui intrigue plus d’un

Avec cette avancée technologique fulgurante, le gouvernement français aurait-il des vues sur une gouvernance digitale ? Cette dernière se définit comme l’usage des supports techniques pour accomplir les tâches récurrentes telles le comptage des votes au parlement. Elle permettrait aussi de sensibiliser le plus d’électeurs possible. Ce n’est vraiment pas une mauvaise chose, cependant le domaine numérique n’est jamais à l’abri des piratages informatiques comme ce qui vient de se produire récemment avec le virus Ransomware sur quelques entreprises européennes.

La technologie pour la liberté d’expression, la parole et les hashtags en faveur des dirigés

Les réseaux sociaux ne sont pas seulement destinés aux personnes en manque d’interaction personnelle. Avec ceux-ci, tout le monde peut exprimer le fond de leur pensée sans crainte ni peur de se faire arrêter par la police. Évidemment, ce n’est pas non plus une arène où tous peuvent injurier sur n’importe qui surtout à propos des personnalités politiques. En revanche, ils permettent de conscientiser les dirigeants sur les véritables besoins des ménages. Cette approche plutôt « socialiste » est assez rudimentaire, mais elle est efficace selon les usagers du web.

Un avenir sérieux du digital et du ITECH dans la politique ?

Cette optique est à considérer parce que l’avenir n’est plus demain. Il faut donc que les responsables concernés se mettent à l’ère des nouvelles technologies innovantes. Toutes les propagandes pour n’importe quelle élection pourront se faire sur internet. Même les votes de ces suffrages pourront être effectués sur ce vaste système de réseau pour faciliter et impliquer les Français sur l’enjeu de ces scrutins. Néanmoins, des paramètres sont à reconsidérer pour ce genre d’action surtout en termes de sécurité et de protection des données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *