Dans quels cas se rendre aux urgences ?

Les services d’urgence sont régulièrement pris d’assaut par les patients et l’attente peut parfois sembler interminable. Cette situation pourrait considérablement s’améliorer si ces derniers étaient mieux renseignés sur les cas qui constituent véritablement une urgence. Cela permettrait alors de réduire le flux de personnes, décongestionner les salles d’attente et offrir une meilleure prise en charge. Cet article vient justement vous éclairer sur la question.

Les douleurs thoraciques et abdominales persistantes

Une douleur dans la poitrine peut être le signe d’un début d’infarctus. Le patient a souvent l’impression que la douleur se déplace dans son dos, le cou, le ventre ou même vers l’épaule gauche. Il est recommandé dans ces cas de voir urgemment un médecin pour un électrocardiogramme ou une échographie qui permettront d’y voir plus clair. Cela est d’autant plus sérieux si vous êtes sujet aux facteurs de risque comme le tabac, le surpoids ou l’hypertension. De même, les douleurs abdominales sont des symptômes qui peuvent cacher plusieurs pathologies graves comme un anévrisme, une grossesse extra-utérine et même un cancer. En cas de forte douleur abdominale et de présence de sang dans les excréments, faites-vous urgemment consulter. Cependant, si l’urgence survient dans la nuit ou un jour non ouvré, faites appel à un médecin de garde. Dans ce sens, découvrez cette plateforme vous permettant de trouver rapidement un médecin de garde près de chez vous.

Les céphalées et autres

Les maux de tête qui sont plus violents qu’une simple migraine ne doivent pas être pris à la légère. Ils peuvent en effet être le symptôme d’une hémorragie méningée nécessitant une intervention rapide. Parce qu’ils peuvent donner lieu à un AVC, il est donc important pour une meilleure sécurité de voir un médecin au plus vite. Dans le même sens, les troubles de comportement et de langage peuvent également être un symptôme alarmant d’AVC. Les cas de brûlure, forte fièvre, détresse respiratoire, perte de connaissance, convulsions, saignement abondant, apparition de bosse soudaine ne sont pas en reste non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *