Qu’est-ce que l’ubérisation ?

Astata

On a tous entendu ce mot « ubérisation » que ce soit dans les médias ou dans une discussion quelconque. Malgré tout, peu de gens savent vraiment ce que ce mot signifie. Et même ceux qui prétendent le connaître ne peuvent pas expliquer clairement la vraie ampleur du phénomène dans notre société actuelle. L’ubérisation n’est pas qu’un simple mot inventé pour être associé à la génération du moment mais un réel changement dans notre façon de vivre et de gagner notre vie. Mais est-ce vraiment avantageux? Les opinions divergent sur ce point, à chacun d’y voir son compte.

D’où vient le mot « Ubérisation » ?

Il faut en premier lieu savoir que l’ubérisation vient du nom d’une entreprise appelée Uber. Cette dernière est une entreprise qui développe des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs pour un service de transport. Aujourd’hui, l’entreprise commence à varier ces activités. Et même si Uber a été fondée en 2009, le mot « ubérisation » n’a été popularisé qu’en 2014 par Maurice Lévy le patron de Publicis. En somme, ubérisation est un phénomène récent dans le domaine de l’économie consistant en l’utilisation de service permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct, de manière quasi instantanée, grâce à l’utilisation des nouvelles technologies. L’ubérisation nécessite donc le recours aux nouvelles technologies telles que les smartphones, l’internet mais aussi la géolocalisation.

Comment est concrètement ce phénomène dans notre société ?

Même si l’entreprise Uber est l’instigateur de ce service, d’autres entreprises proposent également la même prestation mais cela en dehors du domaine de transport en voiture. On peut citer par exemple Airbnb qui est le leader mondial des locations de maison entre particuliers. Aujourd’hui, ubérisation est entrée dans le langage courant et presque tous les secteurs d’activité ont des services de mise en contact direct entre les clients et les prestataires. Selon les spécialistes, on ne pouvait pas éviter ce phénomène car il est directement lié à l’évolution de notre moyen de communication. L’ubérisation est donc la conséquence de l’omniprésence des objets connectés dans notre quotidien et à l’état actuel des choses, elle ne fera que prendre de l’ampleur.

Quelles les conséquences de l’ubérisation ?

Une aubaine pour certains et un fléau pour d’autres, l’ubérisation suscite beaucoup de débat dans les milieux professionnel et économique. Les plus favorables à l’ubérisation sont évidemment les clients. Alors que chez les professionnels, il y a une tension palpable entre les travailleurs traditionnels et les travailleurs ubérisés. Pour les clients, le faible coût et la qualité de service sont les deux arguments qui expliquent leur position envers l’ubérisation. Mais chez les travailleurs traditionnels, ils dénoncent une concurrence déloyale, parce que la faiblesse des prix s’explique par des taxes inexistantes chez les ubérisés. Des manifestations se créent partout dans le monde contre l’ubérisation, une des plus célèbres étaient la grève des taxis en France.

L’économie et les moyens de gagner de l’argent n’ont jamais cessé d’évoluer au fil des siècles. Aujourd’hui, c’est peut-être l’ubérisation qui est en train de devenir un nouveau modèle économique. Cependant, on peut toujours débattre sur ce qu’apporte vraiment cette révolution. Est-ce qu’il y a plus d’emplois crées que d’emplois détruits? Est-ce que les taxes payées par ces entreprises sont suffisantes vu les profits générés d’année en année? Ce qui est sûr c’est que l’ubérisation est un phénomène qu’il faut prendre au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *