Zoom sur les moteurs de recherche écologiques

Astata

L’utilisation de moteurs de recherche est une pratique devenue incontournable dans le quotidien des toute personne. Grâce à ces sites, on peut trouver quasiment tout ce que l’on cherche juste en tapant deux ou trois mots clés. Mais ces sites ultra-fréquentés ne sont pas sans risque pour l’environnement. De ce fait, des alternatives plus responsables sont actuellement en train de percer sur le marché : les moteurs de recherche écologiques comme Ecosia, Lilo, Ecogine, etc.

Comment fonctionne un moteur de recherche ?

Un moteur de recherche est un site qui permet de trouver des sites traitant sur un thème spécifique lié à quelques mots clés. Pour cela, les sites doivent être référencés au sein du moteur de recherche. Pour stocker les différentes informations concernant ces sites référencés, les moteurs de recherche disposent de serveurs beaucoup plus importants que ceux des sites normaux. Plus le moteur est important, plus ses serveurs sont énormes. Certains moteurs de recherche moins imposants utilisent des données provenant de plus puissants moteurs de recherche pour fournir des résultats plus complets.

Les moteurs de recherche sont les sites les plus visités. Ils gagnent de l’argent grâce aux contenus publicitaires présents sur toutes les pages. Donc, à chaque recherche effectuée, le client verse indirectement une certaine somme dans les caisses de ces entreprises.

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche écologique ?

Les moteurs de recherche écologiques fonctionnent exactement comme tous les autres moteurs de recherche. Ils utilisent des serveurs, suivent le référencement et génèrent des revenus par publicité. La seule différence entre un moteur de recherche écologique et un moteur de recherche normal est que le moteur de recherche écologique investit une certaine partie de ses revenus dans des projets environnementaux et de redressement de l’équilibre écologique. Le client participe donc indirectement à ses activités généralement entretenues par des organismes non gouvernementaux.

Pourquoi un moteur de recherche écologique ?

Les puissants serveurs des moteurs de recherche sont bien gourmands en énergie. Un serveur, c’est un grand nombre de machines qui fonctionnent continuellement pour que les informations soient accessibles à tout moment. La consommation en énergie est d’autant plus importante aux heures de pointes. En plus de la consommation en énergie des machines, les locaux de ces serveurs doivent être gardés constamment à une certaine température pour que le matériel ne se détériore pas. Cette climatisation est une autre dépense d’énergie.

Toutes ces consommations énergétiques représentent une dégradation au niveau de l’environnement. Cette pollution est mesurée par l’empreinte carbone qui est la quantité de CO2 générée par une recherche. Pour certains moteurs de recherche, cette émission de carbone peut grimper jusqu’à 10g de CO2 par recherche effectuée, un chiffre colossal.

Les moteurs de recherche écologiques essaient de limiter au maximum leur empreinte carbone. En plus, le financement de projets environnementaux permet de compenser l’impact de leur consommation en énergie. Bien qu’ils ne soient pas complètement propres, l’initiative peut être saluée en comparaison aux autres sites plus polluants.

En résumé, les moteurs de recherche écologiques sont des moteurs de recherche plus responsables qui investissent dans les actions de protection de l’environnement. Ils essaient de réduire au maximum leur consommation en énergie, mais surtout ils essaient de compenser les effets néfastes de la pollution qu’ils engendrent, mais aussi celle des autres entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *